fbpx

Comment choisir sa longe antichute ?

Publié le dans Les dossiers

Le matériel de protection est indispensable pour la réalisation des travaux en hauteur. Si vous effectuez de telles activités, il est important que vous disposiez d’une longe antichute qui vous reliera au point d’ancrage. Il y va de votre sécurité. Sur le marché, il existe plusieurs variétés de longe antichute. Découvrez dans cet article les critères à considérer pour choisir la plus adaptée.

la longe antichute

Prendre en compte les types de longe antichute

Pour travailler en hauteur, il faut prévoir un équipement de protection individuelle comme la longe antichute. Il en existe plusieurs types, notamment la longe de maintien, antichute avec absorbeur d’énergie, réglable et simple ou double. La longe de maintien est conforme à la norme EN358 et permet de fixer l’opérateur au point d’ancrage. Celle réglable permet de relier l’opérateur au point d’ancrage.

La longe simple ou double est conforme à la norme EN354. Il s’agit d’un équipement d’assurage de l’opérateur pour empêcher sa chute éventuelle. Par contre, la longe antichute avec absorbeur d’énergie est destinée à la limitation de l’impact d’une chute éventuelle de l’opérateur.

Peu importe l’équipement antichute que vous désirez acheter, vous pouvez vous rapprocher d’une structure d’expertise et conseil en travaux de hauteur afin d’avoir son avis sur le sujet.

Tenir compte de la situation de travail

Lorsque vous effectuez des travaux en hauteur, vous devez savoir qu’à chaque situation de travail correspond son risque de chute. Il est donc nécessaire en utilisant une longe de tenir compte de l’espace minimal qu’il doit y avoir en dessous de vous afin d’éviter de heurter des obstacles en cas de chute. Cette distance est appelée tirant d’air. Elle varie en fonction de la hauteur de travail et son calcul prend en compte plusieurs paramètres, dont vous aurez connaissance avec un expert.

L’autre élément en rapport avec la situation de travail à considérer lors du choix d’une longe antichute est le facteur de chute de l’opérateur qui caractérise sa position par rapport à son point d’ancrage. Il faut aussi tenir compte du nombre de supports, car il peut arriver que vous soyez obligé de vous déplacer d’un support à un autre.

Tenir compte du type d’intervention

La longe à utiliser pour garantir sa sécurité antichute dépend également du travail à effectuer. Est-ce un travail de soudure ? Est-ce un travail dans un espace confiné ou à l’air libre ? Est-ce un travail qui nécessitera une meuleuse ou pas ? Voilà un certain nombre de questions qu’il faut se poser avant d’opérer le choix de sa longe.

Dans le cas où l’intervention se fera avec une meuleuse, il faut forcément prévoir un dispositif de coupure au niveau de la longe. S’il s’agit d’une opération de soudure, c’est plutôt un dispositif ignifugé qu’il faut prévoir. Par contre, si le travail à exécuter doit se faire dans un espace confiné, il est indispensable de respecter les conditions de la norme ATEX dans le choix de sa longe.

En résumé, pour choisir une longe antichute, il faut tenir compte des types d’équipement disponibles, de la situation de travail et du type d’intervention.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2022 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site - Politique de confidentialité - Charte des professionnels