fbpx

Dans quels cas la ligne de vie doit-elle être adoptée ?

Publié le dans Conseils, Les dossiers

Les travaux en hauteur sont particulièrement risqués. C’est pourquoi ils nécessitent une préparation optimale, afin de réduire les risques d’accident. Vous pouvez notamment vous équiper d’une ligne de vie. Ce câble de protection est un équipement qui permet d’œuvrer en toute sécurité sur les toits, les racks, les terrasses, les endroits glissants, etc. Quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Une ligne de vie pour les travaux en hauteur

La ligne de vie est un équipement antichute qui vise à protéger les ouvriers qui travaillent en hauteur. Ce dispositif permet à tout opérateur de travailler de manière sécurisée et de circuler sans danger dans des zones où les risques de chute sont élevés. Il fait partie des équipements d’ancrage NF EN 795 Type C. Ainsi, l’utilité d’une ligne de vie dans tous vos ouvrages réalisés en hauteur ou dans des environnements accidentels n’est plus à prouver. De manière générale, l’équipement se compose d’un support d’assurage flexible, mais également d’un câble d’assurage inoxydable. Le câble en question est supporté par des ancres structurelles disposées aux extrémités de la ligne.

Grâce à l’ancrage mobile, vous pouvez circuler sur les ancres structurelles sans que la sécurité ne cède. En cas de chute en hauteur, il y a un absorbeur d’énergie disposé aux extrémités de la ligne de vie qui a pour rôle d’amortir tous les efforts fournis. Le dispositif est déformé de telle sorte qu’il contribue à l’absorption d’énergie. Cela réduit significativement les efforts transmis à la structure.

Quand faut-il utiliser une ligne de vie ?

Ce ne sont pas tous les ouvrages qui nécessitent de recourir à l’installation d’une ligne de vie. Très souvent, on l’installe quand un ouvrier travaille de manière permanente sur une surface dangereuse, sans protection, où les déplacements horizontaux, verticaux et inclinés sont inévitables. Il peut s’agir de toitures de terrasses, de toitures pentes, de machines et de chemin de pont roulant. Il peut également être question d’installations photovoltaïques, de structures verticales et même de façades hautes.

Pour ce qui est de son installation, elle se fait à l’aide d’une interface de bridage ou d’une ancre structurelle dont la taille oscille généralement entre 0,40 et 0,60 m. Mais avant de procéder à la pose, chaque utilisateur doit connecter son antichute au chariot de la ligne de vie. Il doit ensuite contrôler la qualité de l’équipement et s’assurer que tous les contrôles annuels obligatoires ont bel et bien été effectués. De même, si la structure a un pas régulier, il vous faudra automatiquement un équipement d’ancrage du calibre d’une ligne de vie.

Les différents types de ligne de vie

Il existe 3 systèmes de ligne de vie ayant chacun une particularité :

  • Ligne de vie horizontale : cet équipement est composé d’au moins 2 points d’ancrage sur lesquels est tendu un support d’assurage. Le support en question peut être une corde, une sangle, un câble, etc.
  • Ligne de vie verticale : ce dispositif est constitué d’un point d’ancrage supérieur. Sur ce dernier est fixé un support d’assurage souple. En ce qui concerne l’extrémité basse, elle est soit maintenue, soit laissée libre, puisqu’elle n’intervient pas dans le processus de résistance du système,
  • Ligne de vie mixte ou inclinée : il est question de modèles qui prennent en compte au moins une section verticale et une section horizontale.
Les principaux avantages d’adopter une ligne de vie

Adopter une ligne de vie présente de nombreux avantages, en voici quelques-uns :

  • Une très grande sécurité : en adoptant une ligne de vie, les risques de chutes sont grandement diminués,
  • Une très bonne ergonomie : les utilisateurs n’ont pas besoin de se déconnecter au moment de traverser les différentes pièces intermédiaires du dispositif.
  • Une prévoyance efficace : chaque ligne de vie dispose d’un avertisseur, une sorte de voyant rouge, qui apparaît sur l’absorbeur d’énergie lorsqu’une chute est sur le point de se produire sur l’équipement.
  • La solidité : généralement, une ligne de vie est réalisée à base de matériaux solides qui lui garantissent une longue durée de vie.
La réglementation à prendre en compte avant d’adopter une ligne de vie

La réglementation qui régit la pose d’une ligne de vie est très stricte. C’est l’article R4323-61 du Code du Travail qui précise les conditions dans lesquelles les équipements de protection de travaux en hauteur, pour protéger les ouvriers contre les chutes et les risques, sont installés. Pour le cas précis de la ligne de vie, ce sont les exigences de la norme NF EN 795 Type C qui encadrent sa pose. Toute la structure doit faire l’objet d’un test de résistance. La recommandation R 430 de la CNAMTS vient compléter la norme en précisant les conditions qui entourent l’installation et l’utilisation d’une ligne de vie.

Installation et pose d’une ligne de vie : les prérequis

Tant que la sécurité de l’installation n’est pas garantie, aucun opérateur ne peut s’en servir pour des raisons de sécurité. L’installation de cet équipement nécessite donc que tout se passe dans des conditions sécuritaires optimales par un personnel expérimenté et homologué pour des ouvrages pareils. Par-dessus tout, la pose et l’installation doivent se faire dans le strict respect des procédures de qualité (ISO 9001).

Il existe plusieurs techniques de fixation des supports de ligne de vie, tout dépendra surtout du support d’accueil (crapautage, bridage, perçage, inox, etc.). La pose de cet accessoire est possible sur pratiquement toutes les surfaces de travail, que ce soit des toitures plates ou en pente, un rack, un pont roulant et bien plus encore. Pour plus de garanties, il vaut mieux vous tourner vers des spécialistes en fabrication et en installation de lignes de vie, pour une pose sur mesure sans risque de rupture.

Quelles sont les spécificités de la ligne de vie ?

Il existe certaines caractéristiques qu’il est important de connaître sur cet équipement de protection pour un usage optimal. Si une pièce intermédiaire se déforme, sachez qu’il est tout à fait possible de la remplacer sans procéder à la désinstallation du câble de la ligne de vie. Vous disposez d’un mode de contrôle assez sophistiqué pour vous assurer que le câble de la ligne vie est parfaitement monté et réglé. Il suffit en effet de garder un œil sur le témoin rouge du prérégleur en extrémité pour en avoir le cœur net.

L’autre caractéristique importante que vous devez également prendre en compte concerne le câble de la ligne de vie. Une fois que le câble est déjà tendu et réglé, il ne sera plus possible pour quiconque de le tendre à nouveau même s’il venait à s’endommager. Pour finir, assurez-vous que les zones d’accès à votre équipement sont matérialisées par le biais d’une signalisation. Il n’y a que des installations du type façade qui ne requièrent pas la présence d’une interface.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2022 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site - Politique de confidentialité - Charte des professionnels