EXTENSION DE MAISON : CE QU’IL NE FAUT PAS OUBLIER

Publié le dans Conseils

L’extension d’une maison est une étape à ne pas prendre à la légère. C’est un processus qui exige l’observation de nombreuses conditions. Ainsi, il est indispensable de prendre le maximum de précautions avant de s’aventurer dans une telle opération.

Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas oublier au moment d’agrandir son habitat ?

EXTENSION DE MAISON

Vous pouvez lire notre article en lien avec ce sujet : Extension de votre maison : la bonne affaire immobilière ?

Se procurer un permis d’urbanisme

Un permis durbanisme, anciennement appelé permis de bâtir, est une autorisation écrite pour construire, rénover, agrandir ou aménager sa propriété. Ce document est essentiel pour garantir un cadre de vie agréable et une bonne entente entre voisins.

Si vous souhaitez vous lancer dans des travaux de gros œuvre qui modifient votre habitation, comme la construction dune annexe, vous devez impérativement obtenir cette autorisation au préalable.

Le délai de rigueur pour loctroi de votre permis durbanisme est calculé lors du dét de votre dossier à la commune.

Ce délai prévu par le CoDT (Code du Développement Territorial) dépend de plusieurs facteurs et peut être de 30, 75 ou 115 jours. Les frais de dossier pour le permis durbanisme se situent généralement entre 150 et 175 euros.

Contracter une assurance

Toute personne souhaitant élargir sa propriété immobilière, se doit de souscrire à une assurance. L’assurance permet de couvrir les frais en cas d’incident fâcheux comme les accidents, les intempéries et même les infractions.

Pour avoir des informations complémentaires sur les couvertures de l’assurance, nous invitons quiconque à se renseigner auprès de son assurance habitation comme Groupama.

À titre de rappel, il existe deux types d’assurance habitation :

  • L’assurance de contenu

Comme son nom l’indique, cette assurance permet de protéger et de couvrir les biens à l’intérieur d’une maison en cas de sinistre. Les frais d’indemnisation varient selon la valeur de chaque objet.

  • L’assurance dommages-ouvrage

C’est une assurance obligatoire que doit souscrire tout maître douvrage, notamment, le particulier qui fait construire sa maison ou procède à une rénovation importante (extension, surélévation, etc …)

Cette assurance doit être souscrite avant louverture du chantier (article L.242-1 du Code des assurances).

Cette assurance couvre les sinistres les plus graves qui pourraient survenir pendant les dix années qui suivent la fin des travaux dagrandissement.

Le coût de cette assurance s’élève à environ 5 % du montant des travaux dagrandissement, à prendre en compte dans le budget.

Faut-il un permis de construire ?

L’extension de maison est un moyen pour faire gagner des m2 à votre habitation. Selon la dimension de votre projet dagrandissement et selon la zone dans laquelle votre maison est située, vous devrez déposer une déclaration de travaux ou demander un permis de construire.

Pour être certain de ne pas vous tromper et daccomplir les « bonnes » formalités, renseignez-vous auprès du service de lurbanisme de votre commune. Il pourra également vous renseigner sur les règles à respecter : dimension des bâtiments, matériaux, couleurs, etc.

Vous pouvez consulter la liste sur des entreprises sur mesTravaux.com pour trouver un artisan spécialiste en extension de maison

Lotissement et copropriété

Si votre maison est située dans un lotissement ou une copropriété, il vous faudra consulter les documents de référence : les statuts de lassociation syndicale libre (pour un lotissement) ou le règlement de copropriété pour savoir ce qui est permis et ce qui ne lest pas.

En copropriété, tous les travaux touchant aux parties communes doivent faire lobjet dune autorisation de lassemblée générale de copropriété.

Se renseigner sur la loi de la transition énergétique

Pour commencer, vous ne devez pas ignorer que la France sest engagée à diminuer de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre et de 30 % sa consommation d’énergies fossiles à l’horizon 2030.

Le but est de lutter contre les dérèglements climatiques et de réduire sa facture énergétique. De fait, le secteur du bâtiment et du logement sont des domaines d’intervention.

Si vous souhaitez agrandir, il faudra respecter la réglementation thermique RT2012 ou si vos travaux ont lieu l’année qui suit, la réglementation thermique RT2020 (elle est entrée en vigueur en janvier 2021). Il sagit de lois imposant la réduction de la consommation énergétique.

Rassurez-les voisins

Pour éviter les ennuis légaux, voire relationnels, il faut prendre en compte votre environnement proche.

Ainsi sachez qu’il existe des règles très strictes fixés dans le PLU concernant les distances entre les nouvelles constructions et celles environnantes. Vérifiez-les avant de commencer vos travaux.

D’autre part, pour éviter les problèmes relationnels, il est toujours préférable de communiquer avec vos voisins sur votre projet d’agrandir votre maison afin de désamorcer toute situation conflictuelle qui pourrait émerger suite à la construction de votre agrandissement de maison.

Chaque agrandissement de maison est unique et les perturbations causées peuvent être de diverses natures. Rassurer vos voisins sur vos intentions est indispensable.

Vous pouvez par exemple leur montrer vos plans de maison, leur expliquer comment vous comptez faire creuser les fondations de l’extension contre le mur latéral et quels seront les dérangements occasionnés.

Que vous souhaitiez agrandir la maison avec une extension en L, un aménagement de combles ou une véranda, les nuisances sonores seront toujours présentes en journée. Si votre voisin donne son accord, vous aurez l’esprit bien plus tranquille.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2021 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site