Les 5 avantages d’une auto-entreprise dans le bâtiment

Publié le dans Conseils

Bon nombre de sociétés qui exercent dans le secteur du bâtiment sont des auto-entreprises. Ces dernières bénéficient d’un régime fiscal et social simplifié. De ce fait, de plus en plus de professionnels décident de se lancer avec le statut d’autoentrepreneur. Pour vous aider à comprendre cet engouement, nous allons vous présenter les 5 avantages que revêt une auto-entreprise dans le bâtiment.

Bâtiment : la double protection pour l’auto-entreprise grâce à l’assurance décennale

Parmi les obligations auxquelles sont soumis les autoentrepreneurs du secteur du bâtiment, il y a la souscription d’une assurance décennale. Par exemple, pour une entreprise dans le bâtiment, sachez que vous avez besoin d’une assurance décennale pour auto-entrepreneur pour pouvoir vous lancer.

Cette assurance décennale s’étend sur une période de 10 ans à partir de la date de la livraison du chantier et offre une double protection. D’une part, elle permet à l’autoentrepreneur de protéger son patrimoine. D’autre part, l’assurance décennale garantit l’indemnisation du client en cas de vice ou de préjudice lié aux travaux réalisés.

Il convient toutefois de souligner que, compte tenu de la durée de l’assurance décennale et de la nature des risques couverts, cette assurance a un coût non négligeable. La loi, notamment par le dispositif Pinel, impose cependant les entreprises à souscrire une assurance décennale. Le fait d’y souscrire vous assure un côté plus professionnel auprès de vos clients et vous protège de tout problème si votre responsabilité civile est engagée en cas de dommages.

La simplicité des démarches administratives pour une auto-entreprise

En plus de la double protection offerte par l’assurance décennale, le régime d’auto-entreprise dans le bâtiment permet aussi de bénéficier de la simplicité des démarches administratives. En effet, la création d’une auto-entreprise se fait en ligne, et ce en seulement quelques minutes.

Cette création est totalement gratuite et ne requiert donc aucun apport de capital. Toutefois, cette gratuité n’est garantie que lorsque vous passez par le site de l’Urssaf. Si en revanche vous passez par un site tiers, sachez que la prestation vous sera facturée. Dès que votre adhésion est effective, vous avez la possibilité de payer et de faire votre déclaration depuis votre espace personnel en ligne.

auto-entreprise avantage bâtiment

La preuve du savoir-faire de l’auto-entreprise

Le statut d’auto-entreprise dans le bâtiment constitue aussi une preuve du savoir-faire de la structure. En effet, au moment de la création d’une auto-entreprise dans le bâtiment, il est demandé de justifier d’un diplôme et d’une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine. Ces conditions servent à rassurer les clients et les prospects quant au savoir-faire du professionnel.

L’allègement de la compatibilité pour l’auto-entreprise

L’allègement de la comptabilité de l’auto-entreprise se fait quotidiennement grâce à la tenue d’un registre de recettes et d’achats. Ce registre devra mentionner le montant et l’origine du chiffre d’affaires encaissé à titre professionnel ainsi que les dépenses engagées pour l’autoentreprise. Cela devra se faire chaque année et dans l’ordre chronologique. Vous devrez aussi préciser le mode de paiement pour chaque recette ou dépense, et conserver les pièces justificatives associées.

Sachez que cette comptabilité simplifiée n’intègre pas la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) et n’est pas soumise à la présentation d’un bilan annuel. Cela vous permettra d’optimiser la gestion de votre activité. Votre statut d’autoentrepreneur ne vous permet pas d’amortir votre matériel ou encore de déduire vos différentes charges. Vous devrez toutefois conserver les différentes factures et autres documents justifiant les prestations de service ou encore les achats et ventes de marchandises. Il en sera de même pour les déclarations du chiffre d’affaires faites auprès de l’Urssaf.

Des charges sociales proportionnelles à l’activité

Sous le régime d’auto-entreprise, le responsable n’est tenu de payer les charges sociales que lorsqu’il réalise un chiffre d’affaires. Pour les professionnels du bâtiment, cela n’est pas toujours évident au démarrage de l’activité. Faire le choix de l’auto-entreprise permet d’éviter des dépenses dues au paiement des charges sociales.

Hormis le fait de payer les charges sociales en fonction de l’activité, le montant de ces charges est calculé en appliquant au chiffre d’affaires mensuel ou trimestriel un taux qui dépend du secteur d’activité. Pour les prestations de services et les professions libérales non réglementées, ce taux est de 22 %. Il en est de même pour les professions libérales réglementées qui relèvent de la Cipav (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse).

Le taux applicable prend enfin en compte toutes les charges sociales relatives à votre protection sociale obligatoire. Il inclut la maladie/maternité, la retraite de base, les allocations familiales, la retraite complémentaire obligatoire ainsi que l’invalidité et le décès. L’auto-entreprise dans le bâtiment présente ainsi de nombreux avantages. Pour bien se lancer, il est important de bien se protéger, notamment grâce à l’assurance décennale.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2022 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site - Politique de confidentialité - Charte des professionnels