Quelles aides pour rénover sa maison ?

Publié le dans Aides financières

Pour de nombreux propriétaires et locataires, la rénovation de maison est devenue une nécessité. La raison est que le confort et la performance énergétique dépendent essentiellement de l’état d’un logement. Vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre domicile ? Vous envisagez de rénover une ancienne maison ? Ceci est un fait incontestable : tous les travaux de rénovation coûtent relativement cher. Pour votre plus grand bonheur, les performances énergétiques des logements figurent aujourd’hui parmi les préoccupations principales des pouvoirs publics. À cet effet, il existe des aides pour la rénovation de votre habitat. Vous pouvez prétendre à ces aides pour financer vos travaux de rénovation. Quelles aides pour rénover une maison ?

MaPrimeRénov’ : une nouvelle aide axée vers la rénovation énergétique de votre maison

Aujourd’hui, vous devez nécessairement prévoir des travaux de rénovation énergétique pour optimiser le confort de votre habitat. Cette démarche vous permet aussi de faire des économies considérables sur votre facture de chauffage et d’électricité. En même temps, elle offre une plus-value importante à votre bien.

Qu’est-ce que MaPrimeRenov’, le boost bienvenu pour rénover sa maison ?

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ résulte de la fusion du crédit impôt transition énergétique et du programme « Habiter Mieux agilité » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Ce programme vise à simplifier l’accès aux aides à la rénovation énergétique. Plus concrètement, rénover votre maison avec MaPrimeRenov’, c’est bénéficier d’environ 20 000 euros pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Le montant exact est calculé en fonction du revenu fiscal de référence ainsi que du gain énergétique des travaux.

Que finance MaPrimeRenov’ ?

MaPrimeRenov’ finance des travaux variés comme le remplacement du chauffage et de la ventilation, mais aussi l’isolation des combles. Cette aide permet même de demander un audit énergétique pour votre logement. Qu’importe vos revenus mensuels et que vous soyez propriétaires ou locataires, vous pouvez prétendre à MaPrimeRénov’.

Au niveau des copropriétés, les travaux réalisés dans les parties collectives sont parfaitement éligibles à ce dispositif. Néanmoins, il faut remplir certains critères. Par exemple, les travaux doivent avoir généré un gain énergétique de 30 %. Pour les propriétaires bailleurs, le logement éligible est celui qui est occupé à titre de résidence principale.

Comment faire pour bénéficier de MaPrimeRenov’ ?

Pour obtenir une aide MaPrimeRénov’, vous devez déposer votre demande de subvention en ligne. Votre prime vous sera alors versée à la fin des travaux. Bien évidemment, il faut respecter méticuleusement les différentes étapes pour pouvoir percevoir votre aide. D’abord, vous devez connaître votre profil. Ce dernier varie en fonction des revenus fiscaux du foyer et du nombre d’occupants. Ensuite, vérifiez l’éligibilité de vos travaux ainsi que le montant de l’aide. Demandez le versement de la prime une fois les travaux réalisés.

aides rénovation maison MaPrimeRenov'

L’aide « Habiter Mieux sérénité » pour vos travaux d’isolation et de rénovation énergétique

Vous êtes un ménage aux ressources modestes ou très modestes ? Vous avez des projets de rénovation énergétique et d’isolation en vue ? À travers le programme « Habiter Mieux sérénité », l’Anah se propose de vous aider. Il est important de préciser que l’on accorde également cette aide aux profils suivants :

  • Les propriétaires qui occupent un logement individuel,
  • les propriétaires bailleurs,
  • les syndicats de copropriétaires.

L’aide « Habiter Mieux sérénité » de l’Anah n’excède pas 18 000 euros. Par ailleurs, les logements éligibles sont ceux occupés à titre de résidence principale. Sont également concernés les logements qui ont plus de 15 ans à la date de dépôt du dossier.

Le chèque énergie, une aide pour payer les factures ou les travaux de rénovation énergétique

Le chèque énergie permet de régler les factures énergétiques (électricité, gaz, fioul…). Il subventionne également certains travaux de rénovation énergétique. On fait plus précisément allusion aux travaux d’isolation, de rénovation de fenêtre et de rénovation de combles.

Le chèque énergie s’adresse essentiellement aux personnes aux revenus modestes. L’administration fiscale se charge d’établir une liste des bénéficiaires chaque année. Pour cela, les foyers doivent répondre à des conditions d’attribution, comme le revenu fiscal de référence ou la composition du foyer. Le chèque énergie est déterminé en unité de consommation. Vous pouvez alors percevoir un chèque énergie allant de 48 euros à 277 euros.

Importante précision : le chèque énergie est envoyé automatiquement par courrier à la dernière adresse connue par l’administration fiscale. Il est également possible d’utiliser le chèque énergie en ligne pour payer les factures.

La prime énergie, une aide pour améliorer les performances énergétiques de la maison

Aussi appelée « coup de pouce économie d’énergie », la prime énergie se décline en deux aides : la prime coup de pouce chauffage et la prime coup de pouce isolation. Cette aide permet aux foyers en situation de précarité énergétique d’améliorer les performances énergétiques de leur habitat.

Cependant, le montant varie en fonction des ressources du foyer et du type de travaux à réaliser. L’isolation de vos combles vous permet par exemple de bénéficier de 10 euros par m2. De même, vous percevez une prime d’environ 4 000 euros pour l’installation d’une chaudière biomasse performante.

Information importante : la prime énergie est cumulable avec MaPrimeRenov’ et l’éco-prêt à taux zéro.

L’éco-prêt à taux zéro, pour financer la rénovation énergétique de votre logement

L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ est une aide à la rénovation accordée par les banques. Plus concrètement, il vous permet de financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement sans payer d’intérêt et sans faire d’avance de trésorerie. Les personnes éligibles à l’éco-PTZ sont les propriétaires, occupants ou bailleurs (même en copropriété). Les logements éligibles à cette aide sont les logements déclarés comme résidence principale, les logements achevés avant le 1er janvier 1990 ou encore les maisons et les appartements.

Le montant de l’éco-PTZ peut atteindre 30 000 euros. Il faut néanmoins préciser que l’on n’accorde qu’une seule prime par logement. Pour en bénéficier, vous devez impérativement trouver une entreprise éligible à cette aide. Adressez-vous également à une banque agréée à l’éco-PTZ.

Le TVA à 5,5 % pour l’amélioration énergétique de la maison

Vous projetez de rénover votre logement ? Sachez que les travaux d’amélioration des performances énergétiques sont soumis à un taux de TVA plus intéressant que celui des travaux de rénovation classique. À cet effet, vous ne paierez que 5,5 % de TVA pour certains travaux.

Les personnes qui peuvent bénéficier de cette TVA sont :

  • Les locataires et les occupants à titre gratuit,
  • les sociétés civiles immobilières,
  • les propriétaires occupants,
  • les bailleurs,
  • les syndicats de propriétaires.

En ce qui concerne particulièrement les logements, cette TVA concerne uniquement les maisons et les appartements achevés depuis plus de 2 ans. Les logements occupés à titre de résidence principale ou secondaire peuvent également bénéficier de ce taux de TVA.

Le programme « Bien vieillir chez soi » de l’Anah

Le programme « Bien vieillir chez soi » de l’Anah s’adresse principalement aux personnes âgées de plus de 60 ans désireux d’entreprendre des travaux de rénovation de maison. Le but : leur permettre de vivre continuellement dans un logement confortable et serein. Ce dispositif prend en charge jusqu’à 50 % du coût des travaux. Le montant total de la subvention ne doit cependant pas excéder les 10 000 euros. Pour bénéficier de cette subvention, la personne doit justifier sa perte d’autonomie. Les travaux à faire doivent également faciliter sa vie à domicile.

Compte tenu de la pluralité des aides à la rénovation immobilière et énergétique, l’idéal est de comparer les offres. Vous pouvez facilement le faire sur internet via un comparateur en ligne. Le but est de choisir un programme qui s’adapte parfaitement à votre profil ainsi qu’au projet de rénovation que vous souhaitez entreprendre. Si besoin, faites-vous conseiller par un professionnel.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2021 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site