Construction de maison : pourquoi faire une étude de sol ?

Publié le dans Conseils

Plusieurs particuliers ignorent à tort cette étape pourtant indispensable avant la construction d’une maison. Effectivement, l’étude de sol sert de moyen de prévention très fiable pour pérenniser une fondation. Ainsi, à travers cette expertise, vous réduisez drastiquement le risque de sinistres causés par la dégradation du sol. Dans cet article, nous vous livrons tous les détails sur les bénéfices de la mise en place d’une étude de sol.

En quoi consiste une étude de sol ?

L’étude de sol est une expertise réalisée par un géotechnicien. Elle est effectuée avant tout projet de construction de fondation sur le terrain. Il s’agit donc d’un avant-projet que le maître d’ouvrage doit prendre en compte. Cette expertise doit d’ailleurs composer le dossier du terrain lors de sa vente. Autrement dit, toutes les démarches qui y sont liées sont à la charge du propriétaire du terrain. Dans le cas contraire, si aucune étude de sol n’a été encore faite, le propriétaire se doit de l’effectuer avant consultation avec le constructeur.

L’étude de sol est mise en place avant la construction

Pratiquée avant les travaux, l’étude de sol consiste à étudier et à analyser le contexte de construction d’une maison, quels que soient sa taille et son design architectural. Le géotechnicien effectue un travail de documentation à partir de la carte géologique, du plan de masse et des plans de la maison. Ensuite, pour connaître la nature et les caractéristiques du sol, il procède à une campagne de sondage par carottage. Cette étape détermine si le sol est favorable à une construction ou s’il présente des caractéristiques spéciales, comme la sensibilité à l’eau, le comportement sismique, l’hétérogénéité ou la capacité portante.

À l’issue de la campagne de sondage, le géotechnicien livrera un rapport mentionnant toutes les caractéristiques du sol. À votre constructeur d’adapter les fondations de votre maison en fonction des caractéristiques relevées.

Les risques encourus sans étude de sol préalable

Auparavant, l’étude de sol était juste une étape fortement conseillée avant tout projet de construction. Mais depuis novembre 2018, elle est devenue une obligation légale. En effet, à travers la loi Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan), les vendeurs de terrain et les professionnels se voient désormais dans l’obligation de fournir une étude géotechnique. Aucune vente de terrain ne peut donc se faire sans un rapport d’étude de sol émanant d’un géotechnicien.

Cette loi vise principalement à écarter tous les risques souvent rencontrés lorsqu’un terrain n’a pas été soumis à une expertise. En effet, il se peut que votre construction subisse divers sinistres, pour ne citer que l’infiltration d’eau, le tassement, les lézardes, la fendaison et le glissement de terrain. Ces différents dommages sont majoritairement causés par un manque d’étude et d’adaptation de la fondation à construire.

Pourquoi l’étude de sol est-elle si importante ? Parce qu’elle permet aux constructeurs de trouver la solution adéquate et de prendre les mesures nécessaires pour détourner les éventuels sinistres. Par exemple, si le sol est majoritairement argileux, on pensera aux moyens techniques à déployer et aux matériaux à privilégier afin de garantir la stabilité et la résistance de la construction. Ce n’est pas au sol de s’adapter aux caractéristiques de la maison, c’est à la maison de s’adapter à la nature du sol.

Les bénéfices liés à cette étude avant la construction d’une maison

L’étude de sol ne peut présenter que des avantages sur le moyen et le long terme. Le propriétaire du terrain comme les prestataires en charge des travaux de construction seront rassurés. Voici quelques avantages de l’étude de sol.

Une construction stable et pérenne

Une étude préalable du sol permet tout simplement d’éviter les divers désagréments en cours de construction. De plus, la maison nouvellement construite présentera moins de risque de désordre sur le moyen terme. Par désordre, on sous-entend les fissures qui se déclinent sous différentes formes (horizontales, verticales et diagonales), le décollement de la construction annexe et le dysfonctionnement des ouvertures (portes et fenêtres).

Réduction importante de l’assurance dommages-ouvrage

Lorsque vous fournissez un rapport d’étude du sol, vous bénéficiez d’un certain avantage sur le coût de l’assurance dommages-ouvrage. Autrement dit, le coût de la souscription sera moins important. En effet, lorsque vous signez un contrat de construction avec votre agence d’assurance, vous devez verser une somme dans le cadre de la sinistralité.

Les compagnies d’assurance vont jusqu’à réduire la prime d’assurance de 50 % lorsque le terrain a été expertisé.

Une construction sans encombrement

Le rapport établi par le géotechnicien va nécessairement influer sur la construction à venir. Toutes les données mentionnées dans ledit rapport doivent être scrutées à la loupe par le maître d’ouvrage. Ainsi, si le rapport s’avère positif, c’est-à-dire si le sol ne présente aucun risque de désordre naturel, la construction se fera dans les meilleures conditions possible. Toutes les personnes rattachées au projet, que ce soit le maître d’ouvrage, l’équipe de chantier ou le propriétaire, pourront poursuivre et achever les travaux dans des conditions optimales.

construction de maison

Une valeur ajoutée sur le prix du terrain

La présentation d’une étude concernant le sol dans le dossier de vente d’un terrain est désormais un atout considérable. Logiquement, si le rapport géotechnique effectué sur le sol est positif, donc favorable à une éventuelle construction, le vendeur de terrain gagnera en notoriété. Un élément qui facilitera indéniablement la vente du bien. Il peut obtenir un prix plus intéressant grâce à l’expertise effectuée sur le sol. Pour faire simple, l’étude de sol constitue un gage de terrain stable et prêt à construire.

Un procédé qui éloigne les escrocs

Avec la mise en place de la loi Elan, cette expertise est désormais obligatoire. Il revient au vendeur de la faire réaliser avant de mettre le terrain en vente. Cette expertise nécessite une somme avoisinant 1 % du coût total de la construction d’une nouvelle maison. Avant de penser à acheter un terrain, le futur propriétaire doit donc prendre en compte l’étude de sol dans le dossier d’identité du terrain à vendre. Le fait de fournir ce document de rapport géotechnique démontre que le vendeur du terrain n’est pas un escroc et qu’il respecte à la lettre toutes les étapes liées à la mise en vente du bien.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2020 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales  - CGV - CGU - Plan du site