Financez vos travaux en changeant d’Assurance de Prêt

Publié le dans Finance

Vous avez contracté un crédit pour financer l’achat d’un bien immobilier ancien. Ce prêt est garanti par une assurance emprunteur qui vous protège si vous ne pouvez assumer votre dette en cas d’aléas de la vie. La réglementation vous donne la possibilité de faire des économies sur le coût de l’assurance en changeant de contrat en cours de prêt. La somme épargnée peut vous permettre de financer tout ou partie des travaux de rénovation de votre logement.

 

Choisissez librement sur votre assurance de prêt

Exigée par la banque pour accorder le financement, l’assurance de prêt immobilier intervient pour prendre en charge de manière totale ou partielle les mensualités au cas où vous ne seriez plus en capacité d’assumer vos remboursements pour les raisons suivantes : décès, perte totale et irréversible d’autonomie, arrêt de travail pour maladie ou accident (incapacité et invalidité), éventuellement perte d’emploi. Le prêteur est assuré d’être remboursé des sommes empruntées, et vous, ainsi que vos ayants-droit, êtes déchargés de la dette en cas de sinistre.

 

L’assurance emprunteur peut être choisie librement. La réglementation autorise en effet tout emprunteur à déléguer le contrat auprès d’un assureur externe à la banque. Cette dernière ne peut vous imposer sa formule dès lors que l’offre alternative présente un niveau de garanties au moins équivalent. 

 

Vous avez l’opportunité de faire jouer la concurrence à plusieurs moments au cours de la durée de remboursement de votre crédit immobilier :

 

  • à la contractation du prêt grâce à la loi Lagarde : entrée en vigueur en septembre 2010, cette loi socle a redonné du pouvoir d’achat aux emprunteurs en déliaisant assurance et crédit et inscrivant dans le marbre le principe de délégation d’assurance. Vous avez le droit de refuser le contrat da la banque pour lui préférer une formule alternative moins chère et mieux adaptée que vous choisissez librement auprès d’un assureur concurrent. 
  • durant la première année grâce à la loi Hamon : au cours des douze premiers mois qui suivent la signature de l’offre de prêt, vous pouvez dénoncer le contrat d’assurance et le remplacer par un autre à garanties au moins équivalentes. 
  • chaque année grâce à l’amendement Bourquin : depuis janvier 2018, tout emprunteur, quelle que soit l’antériorité de son contrat, peut en changer à chaque date d’anniversaire et le faire sur toute la durée de son crédit.

 

Changez d’assurance pour réduire le coût de votre crédit immobilier

L’intérêt de profiter de la délégation d’assurance en amont ou en aval de l’offre de prêt est double :

 

  • vous êtes couvert par un contrat sur-mesure, adapté à vos besoins. Au contraire des contrats bancaires qui reposent sur le principe de mutualisation, les contrats individuels proposés par les assureurs alternatifs présentent des garanties qui correspondent à votre profil d’emprunteur. Vous cotisez uniquement en fonction des risques que vous incarnez (âge, état de santé, fumeur ou non-fumeur, profession ou pratique sportive à risques). Les jeunes actifs en bonne santé n’ont pas à payer pour les seniors qui présentent des risques accrus. 
  • vous diminuez de manière substantielle le coût global de votre crédit immobilier : à garanties équivalentes, condition sine qua non pour que la formule concurrente soit acceptée par le prêteur, votre contrat souscrit en délégation vous coûte deux voire trois fois moins cher que l’assurance groupe de la banque.

 

Sur la durée totale d’un crédit immobilier, la délégation d’assurance opérée au moment de la contractation du prêt peut faire économiser jusqu’à 15 000€, une somme considérable qui illustre la cherté des contrats bancaires. Au-delà de la première échéance, le changement d’assurance permet de réduire de manière plus que substantielle le coût de votre crédit : les économies se chiffrent en centaines voire milliers d’euros selon la durée restant de remboursement. Plus le changement d’assurance intervient tôt, plus grandes seront les économies potentielles.

 

Les établissements de crédit appliquent des marges qui peuvent aller jusqu’à 70% sur un produit contraint pour l’emprunteur. En optant pour un contrat individuel, vous êtes certain de cotiser au juste prix pour des garanties qui correspondent exactement à votre profil.

 

Économisez sur l’assurance pour financer vos travaux

Votre demande de financement est nécessairement adaptée à votre capacité de remboursement. La banque vous a prêté le capital dans le respect des taux de l’usure applicables et d’un taux d’endettement limité au plus à 33%

 

En changeant d’assurance emprunteur, vous allez faire baisser le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) de votre crédit, paramètre qui indique le coût réel de votre crédit car il agrège tous les frais liés à l’obtention du financement, dont l’assurance emprunteur. Celle-ci peut représenter 40% du coût global de votre prêt immobilier. En minorant le TAEG par la substitution d’assurance emprunteur, vous réduisez de facto votre taux d’endettement et augmenter votre pouvoir d’achat.

 

Les économies réalisées en souscrivant un contrat délégué en début de prêt ou en changeant de formule en cours de crédit peuvent être affectées à votre projet de rénovation. Cette solution vous évitera de souscrire un crédit travaux dont le coût viendrait alourdir votre dette immobilière. 

 

Le marché de l’assurance emprunteur est vaste. Pour trouver le contrat adapté le plus compétitif, sollicitez les services d’un courtier spécialisé comme Magnolia.fr. Un comparateur en ligne indépendant vous permet de mettre en concurrence des dizaines des contrats parmi les meilleurs, et de sélectionner la formule qui optimisera votre pouvoir d’achat et vous permettra de financer sans effort les travaux de votre logement.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2008 - 2021 mesTravaux.com - Tous droits réservés & marques déposées -A propos - Contact - Mentions légales-Affiliation  - CGV - CGU - Plan du site